L'huile d'olive

Pour les Romains, l'image de la vigne était inséparable de celle de l'olivier et leur limite climatique marquait la frontière avec le monde de la barbarie.

Depuis, l'association des deux plantes n'a jamais cessé, dans des usages les plus divers, d'être un signe de civilisation. Ainsi, l'huile d'olive, appliquée en onction lors d'un baptême, et le vin dont on mouille leurs lèvres à la naissance, ont longtemps guidé l'entrée des enfants dans la vie spirituelle et sociale.

A l'heure de l'apéritif, dans les pays méditerranéens, les olives accompagnent toujours le vin.

Vignes complantées ou bordées d'oliviers, la mise en relation des deux espèces est aujourd'hui encore visible dans le paysage, et culmine en fusion dans le lexique occitan où certaines olives portent le nom rasinet alors que certains raisins sont appelés olivetas.

Par Christiane Amiel, ethnologue

Extrait de "La Vigne en Languedoc-Roussilon, Parcours Paysagers" - Editions CARDABELLE

Les cuvées