Cuvée

Cascaille

AOP Languedoc Un vocable occitan qui sonne comme une onomatopée, comme les cailloux qui résonnent sous nos pas, au son du labour. Ou au figuré quand les pépés à l’ombre d’un platane cascaillent sur les passants. Ce joli blanc se fait depuis longtemps. En quelques années, cette cuvée est devenue, sous l’impulsion des uns et des autres, un véritable bonheur. Tant à élaborer que par le plaisir qu’on a à le goûter. L’évolution vers les 7 cépages n’y est pas étranger.

Cuvée

  • Ménage à 7 de Grenache blanc, Roussanne, Marsanne, Vermentino, Viognier, Clairette, Bourboulenc
  • Vendanges manuelles
  • Rencontre des terroirs de Montpeyroux et du Pic Saint Loup
  • Vinifié et élevé en demi-muids et cuve ovoïde béton pendant 14 mois

Millésime 2017

Teintée de vert et de jaune, elle nous offre tout de go sa bonne bouille de pomme sortie du four, légèrement vanillée et poudrée de poivre, parfumée avec élégance de verveine et de camomille. Cascaille tu nous chamailles.

Mais tu nous étonnes encore par la fraîcheur ample qui envahit ta bouche. Petite vivacité aux accents salés qui tranchent pomme douce et poire croquante. Puis, d’un trait amer au goût de réglisse, tu soulignes les melons espiègles gaiement relevés d’anis.

C’est frais, c’est joyeux, mais non dénué de caractère, ni de profondeur. Tes épices comme ton fruit nous restent longtemps en mémoire.

On l'aime avec

Cascaille a du caractère, du coup, rien ne l’effraie. De l’apéritif aux fromages tout lui va, c’est simple et pratique.

Tentez les extrêmes comme l’anchoïade, les pâtes aux oursins ou encore les plats orientaux bien relevés et vous verrez comme elle s’en joue. Mais, quelques poissons en sauce ou grillés, les viandes blanches, les salaisons bien poivrées et pimentées et les pâtés la trouvent rassurante.

Les cuvées